1854 J'aime !

Les gardiens de la Galaxie

Publié par Yann GROSYEUX

Un film de super héros, avec des anti héros ! Dans un univers assez éloigné des blockbusters du genre, James Gunn nous présente l'équipe des Gardiens de la Galaxie : un régal !

Ce sont des héros très marginaux dans le large bestiaire des comics Marvel : dans le désordre, un raton laveur doté de la parole et rapide de la gâchette ; un arbre vaguement humanoïde qui ne sait dire que son nom, un Terrien reconverti en flibustier de l'espace. ­Accompagnés d'un mutant et d'une alien, les cinq zozos vont former une fine équipe, celle des Gardiens de la Galaxie. Le film, qui conte leur (première) aventure, tranche avec les blockbusters de superhéros tels que les pratiquent les majors — y compris Marvel, désormais racheté par Disney. Pas question ici de sauver la Terre : on est perché sur des planètes lointaines, entouré de peuplades extraterrestres qui se tirent la bourre — au point de menacer la survie de la Galaxie, c'est là qu'on a besoin de gardiens...

 

les-gardiens-de-la-galaxie-wallpaper-1

 

Le côté space opera, la variété des créatures (et de leur aspect), l'humour percutant des dialogues ramèneraient presque trente-sept ans en arrière, quand on découvrait les aventures ­intergalactiques d'une poignée de rebelles contre l'Empire et son sinistre führer, Dark Vador... Le film fait un carton dans le monde entier, « malgré » sa liberté de ton et son originalité, qu'il doit peut-être au choix de son metteur en scène : non pas un pyrotechnicien gros bras façon Michael Bay ; plutôt un vrai amoureux du cinéma de genre, James Gunn, qui a déjà eu l'occasion de s'intéresser de façon décalée aux superhéros — dans Super, inédit en France. Il appartient à la même génération de réalisateurs, inventifs et ludiques, que Rian Johnson ou Gareth Edwards — enrôlés par J.J. Abrams pour les prochains Star Wars. Un avenir radieux pour les superproductions hollywoodiennes ?

 

les-gardiens-de-la-galaxie-rocket-3

 

les-gardiens-de-la-galaxie-rocket-2

 

 

Un commentaire ? Réagissez !